Amanda

Art et Essai : Amanda, un film français de Mikhaël Hers, avec Vincent Lacoste (David), Ophélia Kolb (Sandrine) et Isaure Multrier (Amanda).

« Elvis has left the building ».

Le critique Arthur de Watrigant a eu le mot juste sur TV Liberté : c’est un « très, très joli » film. Il ne raconte pas une histoire mais une tranche de vie, et celle-ci, comme l’on sait, n’est pas un « long fleuve tranquille ».
David incarne l’esprit de famille,  le dévouement et même l’abnégation.

Mais, à l’inverse,  ce scénario nous surprend :
Est-ce si fréquent dans notre société féministe et décomposée,  fille du « Libéralisme avancé » que prônait – n’ayons pas « la mémoire courte » – Giscard d’Estaing…
Est-ce si fréquent, donc, que les épouses plaquent leurs maris et abandonnent leurs enfants ?
C’était en tout cas déjà le sujet de Nos batailles et c’est aussi  un élément de la tranche de vie de Sandrine et David.
– Pourquoi ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s