Une affaire de famille

Art et Essai : Une affaire de famille, un film japonais de Hirokazu Kore-eda, avec Lily Franky (Osamu),  Kiki Kirin (Mamie), Kairi Jyo (Shota) et Miyu Sasaki (Juri).

Ils ne portent pas de gilet, mais c’est sur leur visage qu’ils portent le jaune de leur misère. Comme dans Après la tempête, Kore-Eda nous immerge chez les « Sans-dent » du Japon qui compensent à leur manière les revenus qu’ils n’ont plus. Ce film est trop long, et parfois compliqué, pour être « bon », mais il n’y a pas de longueurs et l’on ne s’ennuie pas ; on peut même sourire ou rire en partageant leurs bols de nouilles. Déjà dans The third murder, les « héros » passaient leur temps à manger.
C’est le quatrième film que nous voyons de ce réalisateur, et nous avions aimé à la télévision Tel père, tel fils.

Encore un petit effort, et Kore-Eda va me réconcilier avec le cinéma japonais… Anne Brassié sur TV Liberté recommandait son Notre petite sœur, de 2015.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s