Edmond

A l’affiche : Edmond, un film d’Alexis Michalik, avec Alexis Michalik (Feydeau), Olivier Gourmet (Coquelin / Cyrano), Mathilde Seigner (Maria Legault), Thomas Solivérès (Edmond Rostand), Lucie Boujenah (Jeanne), Alice de Lencquesaing (Rosemonde) et Clémentine Célarié (Sarah Bernhardt),
adapté de la pièce éponyme du même Alexis Michalik (2016).

J’ignore ce qui peut être vrai et ce qui est totalement inventé dans cette genèse du Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand. J’ai eu le sentiment d’une caricature et je partage l’avis de Raphaëlle Renoir, dans le quotidien Présent, qui « aurait seulement aimé un Rostand avec plus de cachet ».

Mais Cyrano reste Cyrano et Olivier Gourmet mérite un oscar pour son interprétation. Quelle émotion de partager le triomphe de cette pièce, quel plaisir de réentendre les tirades du nez ou du duel, et les mots d’amour que l’on voudrait dire soi-même à la jolie Roxane : « Moi je ne suis qu’une ombre, et vous qu’une clarté ! ».

J’ai déjà dit, sur mon blog Je Ciné mate, le bonheur que j’avais éprouvé en 2017 de revoir au cinéma la pièce mise en scène à la comédie française par Denis Podalydès. Je réitère.

« Prince, demande à Dieu pardon !
Je quarte du pied, j’escarmouche,
Je coupe, je feinte… Hé ! là, donc !
A la fin de l’envoi, je touche ».

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s