Lux Aeterna

Art et Essai : Lux Aeterna, un film français de Gaspar Noé, avec Béatrice Dalle et Charlotte Gainsbourg, dans leurs rôles.

« Je suis athée, Dieu merci ! »
C’est en quelque sorte la conclusion que nous livre le réalisateur à la fin de son « moyen-métrage » (50 mn) dont l’argument est l’autodafé des sorcières, alors que la quasi « déflagration » du tournage peut faire penser à une intervention démoniaque.

Ce film nous fait entrer en effet dans les coulisses du cinéma et, particulièrement, dans le tournage d’une scène qui se veut sans doute une charge contre l’Église qui brûlait les sorcières.
Bizarrement, (diaboliquement ?), pourtant, ce tournage tourne mal… avec, sur le plateau et alentour, une multitude d’intervenants, dont de nombreux parasites, qui s’opposent les uns aux autres, se disputent, vocifèrent, s’eng…, jusqu’au cauchemar final, un court-circuit, un dysfonctionnement électrique aux effets stroboscopiques interminables….

Je m’y suis, personnellement, et contrairement à mon épouse, beaucoup amusé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s