5ème set

A l’affiche : 5ème set, un film français de Quentin Reynaud, interprété par Alex Lutz (Thomas Edison, tennisman de 38 ans), Ana Girardot (Eve, sa femme), Kristin Scott Thomas (Judith, sa mère), Jürgen Briand (Damien Thosso, jeune tennisman).

Le sport et moi, ça fait deux. J’y suis allergique, je n’en pratique aucun et n’assiste jamais à un match, même à la télé.  J’éprouve à l’égard de la religion du Foot une véritable aversion et j’en veux à ses footeux de fidèles de se laisser subjuguer par ce nouvel « opium du peuple » ; l’Euro m’exaspère et je n’ai aucune vénération pour l’équipe dite de France.
Plus grave, je ne m’intéresse pas non plus au Tour de France et, enfin,  je ne sais rien de Wimbledon et de Roland-Garros. C’est donc sans attirance, et uniquement pour faire plaisir à mon épouse que je suis allé assister à ce 5ème set, filmqu’elleavait choisi, d’ailleurs, non pas pour le tennis mais pour Alex Lutz.

Après un début très long qui m’a ennuyé, je me suis finalement pris au jeu jusqu’à ressentir les affres, au moins le stress, du supporter…
C’est sans doute un très bon film qui mérite,  comme Thomas Edison, d’être « qualifié ». C’est l’éloge du travail, du sens de l’effort, de la persévérance et de la volonté, devant des journalistes, comme toujours, imbus d’eux-mêmes et méprisants.
Une très belle compétition sportive, à recommander, et d’abord aux tennismen (et women – parité oblige).

Une réflexion sur « 5ème set »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s